Nos races

Epagneul Japonais

En quelques mots...Son caractère de chien d’agrément facile à vivre et enjoué au quotidien peut se résumer en trois mots : éveillé, doux et charmant. Il s’agit également de la plus petite des races canines japonaises dont l’utilité fut, dès le début, orientée vers l’agrément et la compagnie. Trois autres points confortent son aura de compagnon d’exception : il est d’un calme « monastique », d’une santé à toute épreuve et c’est le plus félin des chiensHistoireSous le règne du Shogun Tsunayoshi Tokugawa (1680-1709) la race fut élevée en tant que petit chien de salon au château d'Edo. En 1613, un Britannique, le capitaine Searles, introduisit un Chin en Angleterre, et, en 1953, le Commandant américain Perry en importa plusieurs aux Etats-Unis. Deux sujets furent même offerts à la reine Victoria d'Angleterre. A partir de 1868, le Chin devint le chien de salon préféré des dames de la haute société japonaise mais il faillit bien disparaître. Des importations allaient permettre de relancer l’élevage de ce « japonais aux origines chinoises ». Chien de petite taille à la face large, couvert d'un poil abondant, c’est son aspect élégant et gracieux qui plaît. Sa hauteur au garrot est égale à la longueur du corps, les femelles ayant le corps légèrement plus long.